Passions

Passions
Passions

Humeurs

Humeurs
Humeurs

Me contacter

Me contacter
Me contacter

Mieux or-ga-ni-sée pour mieux pro-fi-ter !!!




L'année file à vitesse grand V et il est déjà l'heure de faire le premier bilan. Ben oui, si on veut obtenir du résultat on ne blague pas avec ses objectifs de début d'année. Les miens, j'en parlais dans cet article, ils traitaient de : sucre, écologie, organisation, livres, zen attitude.

Il y a eu pas mal de changements ces derniers mois dans ma vie : déménagement en Guadeloupe, nouvelle vie de mère au foyer, retour à un mode de vie plus simple et plus sain. Ce nouveau mode de vie me fait le plus grand bien et j'essaie chaque jour de m'améliorer. Je suis à l'affût de tout ce qui peut me rendre la vie plus facile.

Aujourd'hui, je vais parler d'organisation. Sans doute parce que c'est par là que j'ai commencé pour accomplir mes objectifs ou en tout cas tenter de les accomplir... Ne nous avançons pas trop !!! De quoi rêvons nous tous ? De pouvoir multiplier le temps dont nous disposons chaque jour afin de pouvoir réaliser toutes les choses qui envahissent notre esprit ! Bon malheureusement ce n'est pas (encore ?!) possible. Par contre, ce qui est possible, c'est d'organiser ses tâches, leur priorité, pour être plus efficace et donc perdre moins de temps voire en gagner.

Moi, c'est vraiment cet objectif qui me motive, gagner du temps. Du temps pour moi, du temps pour ma famille, mes amis, du temps qui compte vraiment à faire ce qui me rend heureuse.

Faire des listes


J'adooooore les listes !!! Je peux ainsi me vider l'esprit de tout ce qui l'encombre et visualiser l'étendue des travaux à effectuer. Dans le cadre personnel ou professionnel, je suis une adepte de ces listes qui me permettent de gérer mes projets. Ma plus grande satisfaction ? Barrer une tâche une fois qu'elle est accomplie !!! Oui, on aime tous ça ! 

Bon ensuite qu'on s'entende bien, il y a liste et liste... Si l'objectif est d'optimiser son temps au maximum, il faut passer en mode professionnel de la liste, oui oui, ça existe. 
Sur le plan perso : on recense les tâches et projets que l'on veut voir avancer, s'il le faut on décompose en plusieurs sous-tâches. 

Sur le plan pro : on recense les dossiers sur lesquels on doit avancer, les différentes tâches à accomplir qu'on décompose également en sous-tâches. 
Quand on fait sa liste que ce soit perso ou pro, on voit large, on ne se contente pas des objectifs à court terme. 

Faire cette gymnastique intellectuelle peut paraître très simple mais il n'en est rien ! Cela demande un vrai effort que de penser ses projets, son boulot, son organisation personnelle en vue d'apporter une amélioration significative. Donc lister, c'est déjà une grosse partie du boulot d'organisation en lui même. Mais lister ne suffit pas, on est d'accord là dessus je pense !

L'étape à ne surtout pas négliger c'est celle qui consiste à prioriser les tâches et projets divers et variés qui figurent sur nos listes. Il est indispensable de classer par ordre d'importance les éléments de nos listes en fonction de critères que l'on aura définis. 

L'urgence est un des critères qui est souvent le seul retenu mais que faire de toutes ces tâches qui ne sont pas urgentes ? On les classe en fonction de leur importance à nos yeux ou ceux de nos chefs, de nos clients. 

Ensuite on passe à une autre grosse étape la pla-ni-fi-ca-tion.


Planifier
J'ai listé mes projets, tâches et objectifs à réaliser, je les ai rangé par priorité, il ne me manque qu'à les planifier, c'est à dire les organiser dans mon agenda. Vous allez tout de suite comprendre l'intérêt des sous-tâches et de la décomposition ! 

Pour chaque élément de ma liste, je prévois une plage horaire durant laquelle je réalise la tâche correspondante et je me fixe une deadline pour les tâches qui demandent beaucoup de temps. Je fais attention de programmer les tâches les plus difficiles à une heure où je serai la plus concentrée, les tâches les moins difficiles à l'inverse seront aux heures où je suis moins focus (11/14H).

La question du moment optimal pour réaliser une tâche n'est pas négligeable lorsque l'on veut améliorer son efficacité au niveau perso ou pro.  Je ne me lance pas sur un dossier compliqué une demi-heure avant l'heure du déjeuner parce que je sais que je ne serai pas au top de la concentration ! Par contre, j'utilise tous les moments creux (entre deux réunions) pour effectuer les petites tâches que je peux réaliser en 5 minutes.

Dans la mesure du possible, je ne me lance pas dans trop de projets en même temps. J'essaie de me focaliser sur une tâche à la fois. J'évite également toutes les distractions quand j'effectue une tâche (tv, téléphone, mails).

Personnellement, j'ai plusieurs listes : une liste quotidienne, une liste hebdomadaire, une liste sur le plus long terme.  En fin de journée, je fais le point sur ma liste du jour, en fin de semaine sur ma liste hebdo et je reprogramme les tâches qui ne sont pas encore achevées.

Je prévois des créneaux pour les démarches administratives, le traitement des mails, les activités sportives (sinon on s'y met jamais !!!).

Cette organisation était vitale pour moi quand je bossais encore (je suis actuellement en dispo pour ceux qui ne le savent pas encore !), elle est tout aussi précieuse alors que je suis à la maison dans la gestion des tâches quotidiennes, des enfants et de mes projets personnels.



Ranger

Qui dit organisation dit ordre, non ? Oui, je sais on attaque une question épineuse, celle du rangement. Je vous l'ai déjà dit je crois, je ne suis pas Bree Van De Kamp !!! Je n'ai pas ça dans le sang ! Donc j'ai besoin d'une organisation au top pour ne pas être envahie par la poussière et le désordre. Bon, après honnêtement je ne suis ni maniaque ni fan de ménage donc je m'en tiens à l'essentiel. 

En matière de rangement je ne peux que vous conseiller le livre de Marie Kondo dont je vous ai déjà parlé : La magie du rangement. Je ne jure plus que par cela ! L'idée d'aller à l'essentiel, d'évoluer dans un environnement épuré, sans surplus m'a tout de suite convaincue. A force d'accumuler on ne s'y retrouve plus dans son propre chez soi, moi j'en ai eu marre. Et puis quand tu accumules tu rends toute tentative de rangement titanesque, il ne faut pas se mentir.

Vous voulez simplifier votre intérieur et vous faciliter la vie !!! Voilà la démarche à adopter : 

1. Rassembler tous les objets d'une même catégorie (vêtements, livres, papiers, objets divers, les objets à valeur sentimentale) et faire le tri. L'ordre de ces catégories n'est pas à prendre à la légère, c'est l'ordre idéal selon Mme Rangement.  L'idée est de se débarrasser du superflu. Alors, on jette ce qui n'est plus en état ou on recycle, on donne, on vend ce dont on ne va plus se servir ou rarement.

2. Choisir un endroit pour ranger tous les objets d'une même catégorie. Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place !

3. Je rajouterai qu'il faut garder une vigilance pour ne pas rajouter du surplus en achetant des choses qui ne sont pas réellement utiles. Sans quoi il faudra recommencer toutes ces étapes encore et encore...




Profiter !!!



Pas besoin de mode d'emploi pour ça je pense ! On voit tous de quoi il s'agit !!! Pour ma part j'ai l'embarras du choix ici 😉.

Ne nous taisons pas : coup de gueule pour la justice.


Pas un jour sans qu'ici où ailleurs, des voix se fassent entendre au sujet d'injustices vécues, de discriminations, de violences, de racisme. Vous me direz c'est malheureusement le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui mais ces derniers mois ont été particulièrement bouleversants à ce sujet. 

Un candidat à l'élection présidentielle qui n'a pas été transparent au sujet de l'emploi des membres de sa famille, emplois que l'on soupçonne d'être fictifs ; un jeune sans histoire sorti pour rendre service à sa soeur qui tombe sur un contrôle de police qui se transforme en cauchemar, violé, humilié, tabassé par des policiers censés protéger la population ; un autre jeune fuyant la police de peur d'être retenu trop longtemps (il n'avait pas ses papiers sur lui) le jour de son anniversaire, mort asphyxié sous la responsabilité de la police dans des circonstances troubles ; des médias qui relaient ces informations avec des partis pris assez déroutants ; des politiques qui se rangent volontiers du côté des voyous (ils ne sont pas toujours là où on veut bien nous les présenter) ; une absence de représentativité de la voix du peuple dans ce qui se décide pour nous ...... 

Je ne sais pas pour vous mais moi, tout ça là, ça me GONFLE !!!! Je n'en peux plus. Je ne supporte plus ces attitudes, ces petites phrases de nos soi-disantes élites dans lesquelles je ne me reconnais absolument pas, qui ont des valeurs quand ça sert leurs intérêts et qui sont aux abonnés absents lorsqu'il s'agit de s'indigner face à l'injustice. 

Prêts à renier leurs principes pour soutenir un candidat que l'on juge le mieux placé pour remporter l'élection suprême, mais qui restent muets ou très maladroits face à des policiers qui se rendent coupables d'un viol dans l'exercice de leur fonction. Oui, oui, nous vivons aujourd'hui dans une France qui ne condamne pas le manque d'intégrité de ses responsables politiques ni même celle de ses fonctionnaires de police. On "doit" les soutenir a priori. Je ne saurai dire a priori de quoi ou de qui d'ailleurs...




Nous vivons dans un pays où pour passer un concours quel qu'il soit dans la fonction publique il est obligatoire d'avoir un casier judiciaire vierge. Or pour accéder au plus haut poste de l'Etat une condamnation n'est pas un frein, je pense à un candidat en particulier, à qui des militants LR pensent pour remplacer celui qui a été choisi pour représenter le parti mais dont l'image est trop écornée par les affaires !!! Je sais ça rend dingue tellement c'est absurde.  De même un policier (symbole même du respect de la loi) lorsqu'il enfreint celle-ci dans le cadre de ses fonctions en usant de sa position pour violenter des gens et qu'il est puni par une condamnation, peut des années plus tard reprendre les mêmes agissements.... Incroyable mais vrai malheureusement.

Donc oui, il y a des traitements très différents suivant qui l'on est en France, le pays des droits de l'Homme, le pays dont la devise est "liberté, égalité, fraternité". Comment ne pas douter de tout cela quand on constate que la réalité est bien loin, comment croire encore aux discours des politiques, à l'engagement politique ? Pour quoi faire ? Est-ce possible de changer encore ce système ?

L'injustice m'insupporte au plus haut point, sans doute par rapport à mon histoire personnelle mais aussi par rapport à l'Histoire de ma famille, une famille de guadeloupéens descendants d'esclaves africains pour laquelle les discriminations ont toujours fait partie du décor. Plus ou moins visibles, toujours aussi graves ! Alors je ne sais pas, mais il y a en moi quelque chose de l'ordre de la révolte qui, je le pense, ne se taira jamais. Comme une rage, un cri, celui de tous ces opprimés avant moi, de mes ancêtres qui réclament justice. Pas seulement pour eux, pas seulement pour moi ni pour les miens, mais pour tous les opprimés, pour tous ceux dont on n'entend pas la voix, pour tous ceux qu'on juge insignifiants, nous devons réclamer la justice.

Je crois que chacun a dans son histoire ou dans l'Histoire, ses propres luttes et motivations qui vont alimenter une certaine soif de justice. Donc ce n'est pas juste un discours de "victime", de faible, d'opprimé comme certains peuvent le laisser entendre. Il s'agit, à mon sens, d'une disposition profondément humaine qui nous rend perméables aux émotions d'autrui et nous rassemble.

Aujourd'hui, j'ose espérer que ce coup de gueule n'est pas vain, je pense d'ailleurs qu'il est de notre devoir en tant que citoyens, que parents, qu'acteurs de cette République de nous insurger contre ces agissements et d'exiger les changements que nous méritons d'avoir pour le bien de tous. Cela passe par des dirigeants intègres, des institutions à l'écoute de ses administrés, des médias qui investiguent et se diversifient, etc...

Exigeons plus, exigeons le mieux pour notre pays. Impliquons nous si nous voulons de meilleurs représentants. Ne nous taisons pas.





5 bonnes résolutions pour 2017 !



J'ai à peine cligné des yeux que 2016 était déjà terminée !!! J'ai pris quelques vacances du blog ces dernières semaines pour profiter de ma famille pendant les fêtes et me revoilà d'attaque pour cette nouvelle année !
Mais je suis impolie moi quand même, j'oublie les bonnes manières !!! Bonne année à vous !!! Je vous souhaite le meilleur en cette année qui vous apportera je l'espère joie succès et épanouissement. Voilà qui est réparé !

C'est l'heure de poser des objectifs pour cette nouvelle année, j'y pense depuis plusieurs semaines à mes résolutions, je prends la chose très au sérieux ! Même si je suis assez lucide sur le sort de ces fameuses résolutions la plupart du temps quelques mois voire quelques semaines après, il n'en reste pas moins que ce sont des balises sur lesquelles on peut s'appuyer. Et je compte bien les faire vivre mes résolutions !

  • Du sucre je décrocherai  🍬🍭!!!!


Aïe aïe aïe, une addiction, une vraie, de celles qui vous collent à la peau. Mais on y croit et surtout la balance en a besoin alors exit sodas et autres jus (jus 100% pur jus autorisé le week end, il faut vivre quand même !), pas de sucre dans le thé ni le café, pas de viennoiserie en semaine (le week-end c'est permis !), etc... vous avez compris l'esprit.

Il va y avoir une phase de turbulences suite à la mise en place de tout ça, de l'irritabilité, de la tristesse, du désarroi mais je vais survivre (je pense !!!). 


  • De l'écologie je ferai mon mode de vie ♲


Là, pour certains, vous vous dîtes, non mais c'est quoi cette résolution ? Et ben oui, quand tu vis sur une île aussi belle que la Guadeloupe 😉 et bien tu as envie qu'elle reste ainsi : belle et propre. J'étais déjà sensibilisée à la question environnementale avant ça mais là ça m'a semblé évident. Je me suis vraiment rendue compte de l'impact de la pollution en quittant la région parisienne : plus d'eczéma, plus d'allergies et moins de pollution visuelle aussi ! 

Bref, je me sens plus concernée par l'écologie et je compte bien mettre la main à la pâte. J'ai déjà repéré les choses que je peux améliorer parmi celles que je fais déjà (aller plus loin que le tri et réduire mes déchets) et puis celles dans lesquelles je vais me lancer en toute simplicité (je ne veux rien faire de trop compliqué je me lasserai...). Je vous parle bientôt de tout ça bien sûr !

  • Plus organisée je serai ⌛📋


C'est la clé du succès à ce qu'il paraît ! Moi, je veux pouvoir gérer ma vie familiale, ma vie de couple, mes loisirs, la gestion de la maison, ma vie sociale, une pratique sportive, éventuellement ma vie professionnelle (pour ceux qui suivent vous le savez j'attends ma mutation et pour l'instant je suis en dispo) et tout ça sans m'arracher les cheveux ! 

Impossible ? AH non, c'est un mot que j'ai décidé de bannir de mon vocabulaire, oui je suis comme ça parfois ! Je suis sûre que vous en connaissez pourtant autour de vous des gens "réels" (oui oui je vous vois venir avec Bree Van De Kamp !!!) qui parviennent à tout mener de front. Alors pourquoi pas moi ? Et pourquoi pas vous ? 

Le temps ne me manque pas pour l'instant donc je vais m'attacher à rééquilibrer les choses pour consacrer autant de temps que je le souhaite aux choses et aux personnes qui comptent le plus, et mettre en place une orga' pour que les choses à faire soient faites ! Plus de procrastination !


  • Des tonnes de livres je dévorerai 📖📚


Je vous en parlais dernièrement dans un article je me suis lancée dans un challenge lecture depuis le mois dernier. Je vais donc surfer sur cette idée de deux livres par mois pour m'enrichir culturellement !!! J'ai pris un peu de retard dans mes lectures de décembre mais je ne vous oublie pas et je vous parle bientôt de mes choix pour janvier !

  • ♫ Zen je resterai zen ♫


Cette résolution se passe de commentaire, vous ne trouvez pas ?! Je vous laisse dans la contemplation  de cette beauté de la nature et je vous dis à très vite.


François Molins président ?

#françoismolinspresident , un délire ou une idée pas si éloignée de ce que l'on vit ces derniers temps ? 

On est en plein dans le contexte des présidentielles, élections américaines, primaire de la droite ici en France, et celle de la gauche qui bat son plein (ou son vide) en vue de la Présidentielle de 2017.
Un peu plus chaque jour les uns et les autres se font leur opinion sur celui ou celle qui devrait occuper ce poste ô combien convoité et ce, en étant plus ou moins documentés sur les les programmes de ceux qui aspirent à la présidence. 

Ça m'a toujours intriguée la facilité avec laquelle on s'attache à des caractéristiques de second plan pour ce qui est d'occuper un poste avec autant de responsabilités. Vous savez, ces remarques : "il a pas la stature" (y'a des mensurations requises ?!!!), "il fait mou"...

 ..."elle est trop froide", "il a pas de charisme" (bon il doit quand même pouvoir convaincre), "il parle mal anglais"..... 
Bon là j'avoue il aurait dû éviter....
Comme si cela avait un impact sur la manière de gouverner sur l'efficacité des décisions prises... L'image que l'on se fait de ce à quoi devrait ressembler un Président de la République nous distrait de ce qui importe vraiment.
Ça revient à dire qu'on ne peut être un bon médecin que si on ressemble à Dr House ou Meredith Grey 🙆 ou encore Jackson Avery 💕 !
Jackson Avery, le médecin idéal non ?!!!

J'ai 34 ans, trois enfants et je n'ai pas le permis de conduire. C'est grave ?



C'est drôle, non ? Je me suis dit que j'allais partager ça avec vous. Bon, en fait c'est pas vraiment drôle, loin de là même. Ceux qui me connaissent bien le savent, ça fait des années (10 en fait) que je m'inscris dans des auto-écoles ( 3 en tout) sans vraiment avoir été au bout de la démarche si bien que je n'ai jamais passé le code. Je vous entends déjà : " Elle abuse, il faut prendre le temps", "Depuis le temps si elle avait été sérieuse, elle l'aurait déjà eu...". Tout ça je l'ai déjà entendu...

Parce qu'aujourd'hui, visiblement, si tu as pas le permis ben t'as rien compris ! 

C'est sûr, c'est pratique d'avoir un moyen de locomotion, tu te déplaces plus vite et de manière autonome, y'a pas à dire. Le permis de conduire est un passage obligé vers la vie d'adulte, la vraie.

Donc j'en reviens au titre de mon article, quand à 34 ans (dans quelques semaines !) tu l'as pas ce fameux papier et ben je vous jure qu'on vous regarde comme si vous débarquiez d'une autre planète. Limite tu as l'impression d'avoir foiré toute ta vie, et non je n'exagère pas ! "Ahhhh t'as pas le permis (regard compatissant)" "T'as perdu tes points ?", "Mais comment tu fais avec les enfants  ? "(ben je les porte sur mon dos, oui oui les trois !!!!!!), ou encore "ahhh c'est ton mari qui conduit" (non, il l'a pas non plus !).

Tchipppp

Je vais vous dire quelque chose, ça me gave toutes ces remarques. Pourquoi les gens s'autorisent-ils de tels commentaires ? Ils pensent sans doute que ça ne peut pas blesser. Qui se permettrait de demander "ben t'es toujours pas en couple ?," "tu les as eu tes enfants ?," "ahhh et t'as pas de boulot ?". Mince, oui il y en a pas mal des gens qui se le permettent aussi mais ça fait mal et on a qu'une envie : les envoyer ch***. 

Donc oui je vais avoir 34 ans, je suis mariée, j'ai trois filles et un chat, j'ai fait des études, j'ai un boulot et je n'ai pas le permis de conduire. Pourquoi ? Une question de timing au départ, ensuite de sous et puis j'ai fini par faire de la résistance parce que j'avais peur. 

Je m'explique.

Prêts pour un challenge lecture ?


Il paraît qu'apprendre rend heureux, j'ai décidé de suivre cette idée et donc de m'enrichir culturellement vu que pour l'instant j'ai le temps, (bad news (mais pas la pire) de la journée je n'ai pas eu ma mutation). Je me corrige, on a toujours le temps, il faut juste (je sais plus simple à dire qu'à faire!) organiser ses priorités et mieux planifier les tâches que l'on souhaite accomplir.

Bref, revenons à nos moutons, oui donc j'ai décidé de me lancer un défi : lire 2 bouquins par mois pendant un an et vous en parler sur le blog. Il n'y a pas si longtemps en surfant sur Facebook je suis tombée sur une vidéo d'Olivier Roland qui m'a inspiré ce challenge. Il parle de ce qu'il a appris en essayant de lire 52 livres en 52 semaines (c'est à dire en un an). C'est fou comme on peut s'ouvrir des tonnes de perspectives en revoyant ses priorités. 

Je suis bien décidée à m'ouvrir l'esprit, à apprendre de nouvelles choses, à découvrir d'autres horizons au travers de la lecture. J'ai toujours aimé ça, lire, et je pense que ça fait partie des choses qu'on a réussi à transmettre à nos enfants. Le fait de lire cultive l'imagination et la créativité, y'a pas photo quand on compare à la TV ! Loin de moi l'idée de dénigrer entièrement les écrans (et en plus je suis mal placée pour le faire !) mais un bon break de temps en temps fait du bien.

Je n'ai pas encore de liste prédéfinie des livres que je lirai mais quelques envies tout de même et puis je compte sur vous aussi pour me faire des suggestions de livres qui vous ont particulièrement inspirés ou marqués.

J'ai quand même deux titres pour le mois de décembre qui arrive à grand pas, du même auteur, Chimamanda Ngozi Adichie. OUI, c'est elle qui a notamment inspiré Beyoncé avec le fameux We should all be feminists, ça vous rappelle quelque chose ? Bon je reconnais, seules les fans de Bee comprendront ! Donc ce sera le premier des deux livres, et puis le deuxième ce sera Americanah. Donc un mois consacré à cette auteure nigériane dont je vais découvrir l'univers in english parce que parfois dans la traduction on perd un peu de l'âme de l'écrit, en tout cas à mon sens.

N'hésitez à me rejoindre dans ce défi ou à me soumettre vos idées lecture. A très vite pour la suite du challenge.





14 ans déjà ? le chemin parcouru...



Il y a 14 ans on se disait OUI, ça se fête non ?!!! J'ai l'impression d'avoir vécu 60 vies pendant ces 14 années. On a vécu 4 déménagements, 3 grossesses, soufflé 989 bougies en famille (oui j'ai compté !!!), des dizaines de passage de la petite souris et du Père Noël à orchestrer dans les règles de l'art, 17 rentrées des classes pour les filles et un nombre fou de réunions parents profs, on a validé 1 DEUG à distance, 2 Licences en Sciences de l'éducation, 1 Master (commencé), 3 formations à la PJJ dont 2 à Roubaix (quasi en même temps donc une organisation du tonnerre). 

On a voyagé ensemble, vus un nombre incalculable de films au cinéma, de séries à la tv, on s'est offert un millier de cadeaux (pas toujours très réussis, mais c'est le geste qui compte ? Euh non je suis un peu sensible sur la question !), on a passé des heures à parler de notre avenir,  à glandouiller sur le canap', des heures à faire les courses (de préférence le dimanche midi juste avant la fermeture !), on a eu 2 lapins : Biscotte et Compote (ce dernier a été très gentiment "prêté" à Tatie Mélissa qui l'adore!), 2 chats : Cerise et le désormais très célèbre (sisi) Cacahuète.

On a écouté des milliers de chansons ensemble, chanté à tue tête sur quasiment tous les tubes de Mariah et des Boyz II Men, fait des milliers de photos et autres selfies, on a passé des heures à se chamailler, se disputer pour mieux se réconcilier, on a passé des heures au téléphone (vive l'illimité !), j'ai subi des heures et des heures de matchs de foot ou rugby (ça dépend des périodes) à la TV !!!!!

Des joies, des peines, des prises de tête, des succès, des échecs, des kilos en plus, en moins, des cheveux blancs, la vie quoi.

Je suis très reconnaissante d'avoir croisé un jour sur mon chemin celui qui partage ma vie, qui me comprend, me supporte et qui est autant une source d'inspiration pour moi.
Bon après il a aussi ses défauts, je vous rassure hein l'homme parfait n'existe pas ! Par contre la femme idéale j'y crois... Je blague of course !

J'ai lu un jour que la solidité d'un mariage se juge après 7 ans, j'y crois pas trop. Le mariage, le couple, c'est un peu comme tout, ça se travaille, ça s'entretient. Quand ça va pas on fait le point pour voir ce qui bloque et quand ça roule  et bien on se le dit. 

Il fait beau, les oiseaux chantent et je savoure cette journée. Hier nous avons fêté nos 14 ans de mariage, les noces de plomb à ce qui paraît, n'empêche que moi, je me sens toute légère. Je pense que ça ressemble à ça le bonheur, en tout cas je ne compte pas le laisser filer ! 


Et vous ? Vous avez trouvé l'amour ?

Ce que j'ai appris en passant 2 mois sans travailler

Comme vous le savez certainement je me suis récemment installée en Guadeloupe laissant derrière moi ma chère région parisienne. Là vous devez vous dire : "non mais elle est complètement folle ou quoi ? C'est hyper moche la région parisienne...". Mais quand on quitte un endroit où on a autant de souvenirs, la nostalgie nous gagne vite. 

Donc je disais, j'ai laissé derrière moi mes amis, une partie de ma famille et un boulot qui me plaisait pas mal. Bon qu'on soit clair, je ne regrette rien de ce choix, je suis moins stressée, je passe plus de temps avec les enfants, avec mon chéri, avec mes parents (qui sont plus qu'heureux de nous avoir si près d'eux !)...

Globalement, je suis plus à l'écoute des autres et de moi-même car beaucoup plus disponible. Et ça, ça fait tellement de bien. Je me retrouve enfin ! Enfin, la plupart du temps je me retrouve SEULE ... 

Pas comme quand tu es en vacances et que tu sais que tu vas reprendre tes habitudes, revoir les mêmes visages, retrouver tes repères. Pas même comme quand tu es en congé maternité parce que pour le coup même si dans les premiers temps bébé ne fait pas grand chose tu es avec ton bout de chou et tu sais que c'est temporaire ce congé (je suis sûre que beaucoup se retrouveront là dedans).... Quand tu es en disponibilité tu ne sais pas quand tu vas retrouver ton poste quand tu pars si loin, il y a moins de mouvement de personnes une fois arrivé aux Antilles. Donc tu es loin et souvent seule.

Et oui, quand tu ne travailles pas tu es très souvent seule, personne à qui parler, personne à embêter. Tu veux appeler tes amis, mais décalage horaire oblige ça relève du casse tête pour rester en lien. Un peu la loose...